SUJET INCEPTION...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SUJET INCEPTION...

Message par Admin le Lun 5 Oct - 18:22

Et alors? Quels parallèles pouvez-vous faire entre le film et les domaines que nous étudions ensemble? Question

Pour les fans comme pour ceux pour qui c'était les premiers visionnages, qu'aimeriez-vous partager sur ce film?
bounce sunny cheers

Admin
Admin

Messages : 49
Date d'inscription : 15/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://nlp-master.foroa.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET INCEPTION...

Message par AndreCharles le Mar 6 Oct - 12:21

Deux points : dans un premier temps, je pleins les personnes atteintes d’un esprit « hyper » créatif qui doivent quelques fois se faire des émotions puissantes.

Deuxièmement, ça doit être super pour les chercheurs (médecine, chimie, physique et beaucoup d’autres, …) qui arrivent à se projeter dans l’infiniment petit pour nous inventer toutes ces combinaisons.
Par exemple en médecine, imaginer (visualiser) comment un virus peut agir et ensuite les combattre.
Rien ne peut exister sans que quelqu’un l’a fabriqué dans sa tête.

AndreCharles

Messages : 4
Date d'inscription : 07/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET INCEPTION...

Message par katysadatchy le Jeu 8 Oct - 20:34

ce dont je me souviens du film... parce que, oui, je ne l'ai vu qu'une fois, et pour une carte fermée comme la mienne filmographiquement parlant, il était beaucoup trop puissant ce film... je me souviens qu'une des uniques questions que je me suis posée était "j'espère qu'ils nettoient bien leur seringue"Wink Razz
c'est nul.. je sais.. y a des métaprogrammes comme celui-là qui auraient grandement besoin d'être travaillés chez moi... on y viendra.

et je reviendrai sur le forum avec une réponse plus sérieuse lorsque j'aurai revisionné le film...

katysadatchy

Messages : 19
Date d'inscription : 08/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

quelle claque!!!

Message par lamytom le Mar 13 Oct - 12:01

Pour la petite anecdote, j'avais ce film sur mon disque dur et j'avais complètement oublié de le regarder et HEUREUSEMENT !!!!

Je crois que si je l'avais vu avant de suivre quelques week end de formation en PNL, je serais passé carrément à côté et j'aurais même eu un sentiment mitigé à l'égard de ce film (mais ne suis je pas entrain de parler de la subjectivité de l'expérience qui peut varier selon notre niveau de connaissances  Very Happy  )

En fait, tout y passe : l'ancrage, la puissance d'une idée ou croyance (encore plus résistante qu'une bactérie ou qu'un virus), la faculté de pouvoir implanter une idée (ou croyance) et de la laisser grandir jusqu'à ce qu'elle devienne réalité ou notre réalité (nous sommes ce que nous pensons), la force des émotions positives, la profondeur de l'inconscient avec ces différents niveaux qui permettent d'ancrer encore plus profondément ressources et croyances et même un recadrage fatal voire léthal !! Comme quoi, il faut aussi être élégant dans nos recadrages et s'assurer qu'ils correspondent à la carte de la personne.

Je crois que pour développer tous les parallèles avec la PNL, il faudrait faire un mémoire de ................200 pages:)

Et je suis sur que je suis passé à côté de pas mal de choses, je vais donc m'accorder, m'offrir Smile un deuxième visionnage !!

Il me semble qu'en répondant à ce post, on pourrait même répondre à toutes les questions du forum: réalité, nous sommes ce que nous pensons etc...

Et si je devais formuler un de mes objectifs : " je convaincs la terre entière qu' "inception" est un film réaliste ( et non pas de science fiction) et ce, même si je risque l'internement psychiatrique Very Happy Very Happy Laughing Shocked

Dernière chose, que vous inspire la fin du film, quelle interprétation en faîtes vous ???

lamytom

Messages : 19
Date d'inscription : 23/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

SUJET INCEPTION...

Message par Inés974 le Dim 18 Oct - 17:58

Ça fait quelques visionnages que j’effectue, certains ont des livres de chevet, INCEPTION c’est mon film de chevet…un peu comme les présuppositions de la PNL  j’en ai à chaque fois une compréhension différente, une perception nouvelle mais toujours époustouflée par la puissance de l’histoire, de la mise en scène, de la musique, des effets spéciaux et du réalisme… cheers  cheers  cheers
A un premier niveau ce qui peut-être mis en parallèle c’est la mise en avant de l’objectif et des ressources associées, de l’inconscient puits infini de Ressources, la notion d’architecte métier de Dominic Cobb et de son père, ce qui dans ma carte fait référence à de la structure et non au contenu. study
La notion de niveau de rêve plus profond me fait faire le parallèle avec la pyramide de Dilts avec les niveaux logiques, même s’il s’agit d’un rêve partagé l’objectif ici est d’implanté une idée à Fisher. Mais cela fait aussi référence aux différents niveaux de profondeurs de l’inconscient et pour le coup me renvoi à l’hypnose qui s’opère dans un État de Conscience modifié même si là il s’agit d’un rêve donc d’un sommeil paradoxal bounce  bounce  bounce
Ce qui est intéressant c’est aussi le mécanisme de défense qui est déclenché par Fischer sur le premier niveau de rêve ce qui nous ramène aux protections de l’esprit lorsqu’une idée, une pensée n’est pas la nôtre et lorsque qu’il y a intrusion...
Un de mes passages préférés c’est lorsque que Cobb arrive sur Paris et qu’il va voir son père à la faculté, l’échange entre les deux hommes est très intéressant dans la relation Père Fils
Quand Cobb dit à son père «  je ne fais que ce que je sais faire c’est ce que tu m’as appris »  et son père lui réponds qu’il ne lui a pas appris à voler…Puis un échange sur le fait que Dominic doit revenir à la réalité et là il parle de la réalité de ses enfants...
Un des passages le plus puissant c’est la première leçon de rêve partagé avec Ariane la nouvelle architecte recommandée par son père,  Cobb explique à Ariane les limites du conscient et le potentiel lorsque nous sommes endormi « du créatif »…Il y a une explosion » au sens propre comme au sens figuré » sur les submodalités, ils sont à la terrasse d’un café et là le décor explose de partout, le marchand de livres puis de légumes et de fruit, les immeubles, le sol les couleurs, les sons, la vitesse des images le double plan ou ils restent figés à l’arrière, les différents éléments qui se mélangent…c’est énorme  Basketball  Basketball  Basketball

TO BE CONTINUED…

Ingrid  flower

Inés974

Messages : 24
Date d'inscription : 10/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET INCEPTION...

Message par RegineS le Mer 4 Nov - 16:21

Bonjour à vous
ce film est à voir et à revoir un peu comme Matrix , genre tu peux regarder sur plusieurs niveaux.
Il y a plusieurs choses que je retiens la première c’est nos croyances sont auto-bloquée –je crois que c’était une réflexion de Prat . En effet dans le film quand l’inconscient s’il a l’impression que quelque chose n’est pas « normal » il se met à s’inquiéter jusqu’à aller jusqu’à tuer comme pour la jeune architecte. et plus les personnages vont dans des niveaux profonds de l’inconscient plus la protection se renforce ( char d’asseau , armée …)et en plus la croyance est enfermée dans un coffre fort !!!!. Ce qui m’a fait pensé que plus c’était profond plus c difficile de changer une croyance. Mais quand une croyance est installée alors ça rejailli sur tous les aspects de notre vie comme changement d’une histoire personnelle de Fisher – aller vers la reprise de l’entreprise familiale ou suivre sa voie personnelle. pour la femme de Cobb ( léonardo) il lui avait incepté une idée en faisant tourner la toupie dans son coffre fort il lui a initié l’idée que la réalité n’était pas réelle puisque le toupie qui ne s’arrête pas est signe que c’est un rêve. Mais il l’a fait dans un niveau tellement profond que sa femme ne savait plus où était la réalité ou était le rêve c’est pour ça qu’elle s’est suicidée pour revenir dans la réalité alors qu’elle y était. la croyance oriente et détermine notre réalité. combien de croyances limitantes m’ont été inceptées lors de mon enfance qui sont autobloquée aujourd’hui confused
Ensuite le temps plus on va dans les niveaux profonds le temps passe vite. Dans les niveaux profonds nous pouvons vivre toute une vie et revenir en surface une nuit est passée, mais ça ne veut pas dire que l’expérience n’est pas restée. Pour moi c comme si nous pouvons vivre plusieurs vie à chaque fois que nous dormons donc explorer plusieurs possibilités et revenir enrichis de nos expériences. Subjectivité du temps.
Merci Ingrid pour le potentiel créatif de l’inconscient "tout est possible !" encore faut il incepter cette croyance. Wink n'est ce pas Sandra ?
au fait j'ai créer un nouveau verbe INCEPTER - qui veut dire insérer une croyance - une pensée!!!
Biz

RegineS

Messages : 16
Date d'inscription : 18/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

inception

Message par Bonnefond le Jeu 5 Nov - 14:55

Quelques heures avant notre rencontre week-end

J'avais vu le film avant la formation PNL, je me souviens d'avoir dit : "mi comprends pas trop entre le passage réalité et rêve"
J'ai revu le film, après une formation PNL dans le cerveau, les choses ne sont plus perçues de la même manière ? La question que je me pose de quoi le cerveau est-il encore capable ? Quel est réellement son potentiel ? Comme un chercheur, je continue à le découvrir, La PNL suffira-t-elle pour répondre à ces question ? L'avenir me dira...

Bonnefond

Messages : 20
Date d'inscription : 04/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET INCEPTION...

Message par katysadatchy le Jeu 5 Nov - 19:52

me revoilà, après un deuxième visionnage de film...

2 éléments viennent à mon esprit lorsque je pense "paralléle Inception/formation maitre Prat", le premier étant l'hypnose pour le fait de by-passer le conscient pour stimuler l'inconscient. et le second étant les métaphores (peut-être imbriquées dans l'hypnose) pour offrir une idée sans l'imposer.

voilà... je crois bien qu'un troisième visionnage s'impose...

katysadatchy

Messages : 19
Date d'inscription : 08/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET INCEPTION...

Message par VIVIANE ARHEL le Ven 6 Nov - 16:39

Alors, les parallèles entre INCEPTION et la PNL!!!!
Un peu en décousu ce qui me vient à l'esprit:

La toupie/ ancrage: ils  se servent d'un totem pour savoir si ils sont toujours dans un rêve ou qu'il sont de nouveau dans la réalité.

Les différentes profondeurs des rêves/ hypnose transe plus ou moins profonde: pour récupérer les informations enfouies ils incorporent 2 voire 3 rêves en un seul afin de pouvoir y accéder plus facilement en obtenant la confiance et la coopération de l'inconscient.

La définition que COOBS donne d'une idée: il dit qu'il n'y a pas pire poison qu'une idée, qu'une qu'elle s'est faufilée dans l'esprit, elle s'enracine et nous détruit. On découvre notamment qu'il l'a fait avec sa femme, de lui suggérer de mourir pour pouvoir revenir à la réalité au plus profond de son inconscient, c'est ce qui fait que son esprit conscient ne sait plus faire la différence entre le rêve et la réalité. Inception étant d'insérer une idée qui soit validé par l'esprit comme étant une croyance profonde.

Les projections/ notre inconscient qui se défend ou se manifeste via nos valeurs, nos croyances etc: notamment la façon dont l'inconscient de fisher se défend contre l'intrusion de COOBS, par l'arrivée du train ou des hommes armées. Ou encore par la réaction des figurants dans le rêve créés par l'architecte quand celui qui y est invité opère trop de changements qui ne correspondent pas à ce qu'a imaginé l'architecte, le rêveur. L'invité fini par se faire agressé. en hypnose le fait d'imposer une réalité qui ne cadre pas avec les croyances les valeurs ou le ressenti du client peut provoquer un rejet total.

LE RËVE: tant que l'esprit est convaincu que c'est réel il l'accepte et il à parfois du mal à faire la différence entre le rêve et la réalité. Par exemple la femme de COOBS a mit fin à ses jours en pensant rejoindre le monde réel alors qu'elle s'y trouvait déjà. Pour elle rêve correspondait davantage à sa réalité et a perdu toute notions des conséquences sans retour possible de son acte. Alors quand le rêve mettre fin à ses jours est le meilleur moyen de revenir au monde réel.
Autre exemple le fait d'être blessé dans un rêve , fait que l'esprit est convaincu de la souffrance infligé m^me si les personnages savent que ce n'est pas la réalité.

les croyances de COOBS: il dit à son père qu'il ne fait que ce qu'il sait faire en l'occurrence ce que lui a appris son père explorer l'esprit en profondeur.
Il est également convaincu que sa femme l'empêche de créer des rêves, d'en être lui même l'architecte. Il a beau savoir comment cela fonctionne dans les moindre détails et de savoir que sa femme est morte, il n'en démords pas. Alors que c'est sa culpabilité de ce qu'il a fait à sa propre femme qui l'empêche d'avancer.

l'explosion lors de l'initiation de la future architecte: le fait que tout explose au ralenti et de façons fragmentée met en évidence les submodalités de la PNL, il y a également quand elle fait se superposer les rues de la ville la subjectivité de l'expérience.

la notion du temps: plus le rêve est profond et plus le temps paraît long. le rêve que COOBS a fait avec sa femme à duré plus de cinquante ans alors qu'ils n'ont rêvé que quelques heures.

Voilà il y a certainement pleins d'autres choses mais là je bique. Au prochain visionnage!!!!.

VIVIANE ARHEL

Messages : 13
Date d'inscription : 05/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET INCEPTION...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum